Stammtisch

Jean Keppi, une vie pour l’Alsace

Pour sa toute première conférence – après le colloque du 10 novembre – Unsri Gschìcht a organisé un Stammtisch consacré à Jean Keppi, mercredi 20 février 2019 à 19h00 à la brasserie La Houblonnière à Schiltigheim (Bas-Rhin).

Une conférence animée par l’historien Bernard Wittmann, auteur d’une biographie sur Jean Keppi et membre du conseil scientifique d’Unsri Gschìcht.

La veille – mardi 19 février 2019, jour anniversaire de la mort de Jean Keppi – une délégation d’Unsri Gschìcht déposait une gerbe sur sa tombe au cimetière Sainte-Hélène de Schiltigheim. 

 

Jean Keppi (Mulhouse, 26 novembre 1888 – Dachstein, 19 février 1967) fut l’un des hommes politiques alsaciens de tout premier plan. Juriste de formation, il contribua à développer l’aile autonomiste de l’Union populaire républicaine (UPR), principal parti politique alsacien de l’entre-deux-guerres.

A Strasbourg, il sera adjoint au maire Peirotes de novembre 1919 à juin 1922. Face au mépris du Gouvernement français pour le particularisme alsacien et la langue allemande, choqué par sa politique brutale d’assimilation, Jean Keppi sera l’un des principaux artisans du Heimatbund fondé en 1926 et dont il deviendra le secrétaire général, sous la présidence du Dr Ricklin.

En octobre 1939, il sera accusé à tort par les autorités françaises d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Impliqué dans l’attentat contre Hitler en 1944, il échappera au mandat d’arrêt lancé contre lui après son échec. Lavé de tout soupçon lors des procès d’épuration à la Libération, Jean Keppi continuera son engagement au service de l’Alsace jusqu’à sa mort.

Vous souhaitez être informé(e)s de nos prochaines conférences et manifestations ? Contactez-nous !